HEADLINES:

Somalie : Le Groupe de suivi de l'ONU accuse le président somalien, Fawzia Yusuf, et autres responsables des détournements des actifs somaliens

0
Tuesday August 05, 2014 - 22:24:35 in Articles by Super Admin
  • Visits: 3802
  • (Rating 0.0/5 Stars) Total Votes: 0
  • 0 0
  • Share via Social Media

    Somalie : Le Groupe de suivi de l'ONU accuse le président somalien, Fawzia Yusuf, et autres responsables des détournements des actifs somaliens

    Waagacusub.info- Le Groupe de suivi des Nations Unies qui veille au respect des sanctions de l'ONU sur la Somalie a accusé le président du pays, une ancienne ministre et un cabinet privée aux États-Unis de complot pou

    Share on Twitter Share on facebook Share on Digg Share on Stumbleupon Share on Delicious Share on Google Plus

Waagacusub.info- Le Groupe de suivi des Nations Unies qui veille au respect des sanctions de l'ONU sur la Somalie a accusé le président du pays, une ancienne ministre et un cabinet privée aux États-Unis de complot pour détourner des actifs somaliens recouvrés à l'étranger, selon un nouveau rapport.

Le Groupe de suivi de l’ONU sur la Somalie et l’Érythrée, un comité de 8 personnes, après enquête décrits dans un rapport confidentiel de la Somalie / Érythrée comité de suivi des sanctions du Conseil de sécurité de l’ONU les accusations susmentionnées. Reuters a examiné une copie du document de 37 pages.

Le Groupe de suivi des Nations Unies a déclaré que les informations qu’il a recueillies jusqu’à présent reflète l’exploitation de l’autorité publique pour des intérêts privés et indique au minimum une conspiration visant à détourner le recouvrement des avoirs à l’étranger de façon irrégulière. »

La plupart des actifs à l’étranger ont été gelés au début de la guerre civile en 1991 et incluent la trésorerie et l’or détenu dans les banques au cours de deux décennies de chaos et de conflit en Somalie, ainsi que des propriétés de l’État sur ​​des territoires étranger.

ce que les le groupe de suivi de l’ONU décrive comme un détournement impliquait une société américaine Shulman Rogers, le président somalien Hassan Sheikh Mohamud et son bureau, l’ancienne ministre des Affaires étrangères, Fawzia Yusuf Haji Adam, ainsi que deux autres personnes, Muuse Haji Mahamed Ganjab et Abdi Asiis Hassan Giyaajo Amalo, dont le groupe de suivi de l’ONU dit agir comme agents de liaison entre Shulman Rogers et la Somalie.

Si les résultats sont précis, le rapport des observateurs pourrait jeter du discrédit sur le président Mohamud et potentiellement inquiéter les donateurs étrangers qui ont promis des milliards pour reconstruire sa nation brisée après deux décennies de chaos.

Tous ceux qui sont accusés d’implication dans ce plan mafieux pour détourner les actifs ont nié toute malversation. Plusieurs ont accusé le président du Groupe de suivi, Jarat Chopra, des méthodes d’investigation douteuses et dispatcher des affirmations sans fondement.

L’ancienne ministre des Affaires étrangères, Mme Fowzia Y. H. Adam, qui est maintenant un député dans le parlement somalien, dit qu’elle n’a jamais bénéficié du contrat Shulman Rogers et qu’elle n’avait pas obligé Yussur Abrar à quoi que ce soit, ancienne gouverneur de la banque centrale de la Somalie. «En tant que ministre des Affaires étrangères, mon rôle était de construire l’image de la Somalie, de ne pas conspirer et diffamer mon nom et celui de mon gouvernement. »

Le bureau du président a dit qu’il ne pouvait pas commenter en détail les allégations contenues dans le rapport, car il n’a pas été rendu public.

Shulman Rogers a vivement réagi au rapport du Groupe de contrôle sur son rôle dans le complot présumé – qu’il n’a pas vu – ainsi que l’évaluation du groupe qui dit que les modalités de recouvrement des actifs somaliens étaient «contraire à l’intérêt public. » A dit Jeremy Schulman : «le bien public de la Somalie a été bien secouru par le travail que nous avons fait. » Il a accusé les conclusions du rapport du président du groupe Chopra, disant qu’il n’avait pas une «source fiable d’information véridique sur les allées et venues en Somalie. »

Chopra a dit qu’il restait sur les conclusions du groupe et a refusé de commenter davantage.

En Février, avait déjà publié Reuters sur certaines des conclusions qui ont maintenant été soulevées dans le rapport du Groupe de suivi. L’article de Reuters a porté sur la démission de l’année dernière par le gouverneur de la banque centrale de la Somalie, qui a jeté les bailleurs de fonds occidentaux dans un dilemme sur le soutien d’un gouvernement dont ils ont besoin pour lutter contre les alliés locaux d’Al-Qaïda, Al-shabab.

Un rapport du groupe de contrôle des Nations unies daté de 2013 a déclaré : «  Des personnes dans le gouvernement de Mohamud utilisaient la banque centrale de la Somalie comme une « caisse noire » personnelle, avec une moyenne de 80% des retraits effectués à des fins privées. Le gouverneur de la banque centrale, Abdussalam Omer, ont fermement démenti cette accusation à l’époque.

Dans son dernier rapport, le Groupe de contrôle a déclaré que «une architecture complexe de plusieurs contrats secrets, qui a défié la séparation des pouvoirs entre la présidence et la Banque centrale, a créé l’opportunité et la rationalisation de l’appropriation illicite des ressources publiques. »

Au sujet des actifs à l’étranger, les personnes impliquées dans le projet prévoyait le maintien des pourcentages excessifs et les paiements directs des actifs récupérés ainsi que les tentatives de contourner les dépôts à la Banque centrale de Somalie « , a-t-il ajouté.

Sa fuite de Mogadiscio

Mme Abrar, l’ancienne gouverneur de la banque centrale qui était aussi un ancien vice-président de Citigroup, a quitté Octobre dernier après sept semaines de travail, alléguant qu’elle avait subi des pressions pour signer un contrat avec Shulman Rogers qu’elle craignait pourrait faciliter la corruption à la banque centrale.

Selon le nouveau rapport, elle a envoyé sa démission de Dubaï après avoir fui Mogadiscio par crainte pour sa sécurité.

Le Groupe de contrôle a déclaré qu’il s’est basé sur un certain nombre des allégations de Mme Abrar et ses préoccupations au sujet du contrat et le régime prévu pour le recouvrement des avoirs de la Somalie à l’étranger.

Une de ses principales préoccupations, les enquêteurs du groupe de suivi ont dit, c’était une clause dans un contrat de Juillet 2013, donnant le cabinet Shulman Rogers un bonus de 5% des actifs recouvrés en plus de ses frais et Shulman Rogers devait conserver encore 6% des actifs récupérés pour frais et dépense non définis.

« Mme Abrar considéré cette clause pour frais et dépense non définis comme des frais cachés et détournement pour être divisé en 2% pour chacun entre la ministre des Affaires étrangères, Mme Fowzia, Musa Haji Mohamed Ganjab et Abdiaziz Hassan Giyaajo Amalo » dit le rapport.

Toutefois, le contrat Shulman Rogers, examiné par Reuters, ne précise pas que les individus susmentionnés bénéficieraient du 6% indéfini.

Le rapport du Groupe de contrôle des Nations unies affirme que Amalo, un citoyen américain d’origine somalienne, et Ganjab étaient conseillers du gouvernement qui a également agi en tant que facilitateurs « servant de lien régulier entre Shulman Rogers et le président somalien ».

Un représentant Shulman Rogers a nié avec véhémence que l’entreprise avait payée ou cherché à payer les fonctionnaires du gouvernement.

Ganjab, un homme d’affaires somalien, n’a pas répondu aux demandes répétées de commentaires. Amalo a déclaré à Reuters dans une déclaration par courriel qu’il n’a jamais été un conseiller du gouvernement et a rejeté les allégations contre lui comme «fausses et malveillantes ».

     Craintes de détournement de fonds

Les enquêteurs du groupe de suivi de l’ONU ont dit : « Mme Abrar a soulevé ses préoccupations au sujet de la clause de contrat de 6% avec le président en Septembre 2013.

« Le président a défendu que Mme Fowzia, Ganjab et Amalo avaient travaillé dur pour leur argent et qu’ils avaient gagné et mérité la commission de 6%», a déclaré le rapport.

« Mme Abrar clame au Président de reconsidérer son soutien pour cela, mais il lui a remercié et lui a demandé de lire le contrat, » selon le rapport.

Mme Abrar n’a jamais signé le contrat pour Shulman Rogers. Le rapport dit qu’elle avait également subi des pressions de la part du ministre adjoint des Finances d’alors qui lui a recommandé à ouvrir un compte bancaire à Dubaï. Elle craignait qu’il puisse être utilisé pour le détournement de fonds somaliens. Mme Abrar a démissionné sans l’ouvrir ce compte bancaire.

Après consultation avec la Banque mondiale, le bureau du président somalien a publié dans une déclaration à Reuters qu’il révoquait la procuration qu’elle avait accordée à Shulman Rogers en Mai et a été en train de renégocier le contrat avec le cabinet d’avocats.

«Les conseils International continuera à être sollicité pour le recouvrement de produit national et des avoirs, » ajoute le communiqué.

Share on Social Media

Somali PM accuses Dahabshiil of funding al-Shabaab

Struggling government sparks concern in West Full Article

 

[Dhageyso] Fanaaniinta Yurub Geenyo iyo Yusuf Hanad oo hees u qaaday Madaxweyne Farmaajo

Fanaaniinta Yurub Geenyo iyo Yusuf Hanad oo hees u qaaday Madaxweyne Farmaajo Full Article

 

Ethiopian military officer in Somalia accused of selling arms, massive corruption

An investigative report by a Somali website accused a high ranking Ethiopian officer in Somalia of arm sales to rival factions and collecting bribes from Somali politicians who want come to power. Full Article

 

Somali PM accuses Ethiopia of interference in polls

Somali Prime Minister Omar Abdirashid Ali Sharmarke on Wednesday accused neighboring countries [ETHIOPIA] of interference in the forthcoming presidential elections which has attracted 24 candidates. Full Article

 

Somalia: Minister Abdirashid Hidig accused of food aid theft

The state minister for interior Abdirashid Mohamed Hidig, has been accused of food aid corruption as the horn of Africa country is facing drought and famine. Full Article

 

[Xog Dhageysi ah]:Puntland oo dukumintiyo sheegaya in Gaalkacyo Ayaga leeyihiin kuwareejisay beesha caalamka kuna saxiixan Cabdulahi Yusuf iyo dagaal laga cabsi qabo

Xog hoose oo badweyn.com heshay ayaa sheegaya in Puntland dukumintiyo sir ah hordhigtay wufuuda heerka caalami ah iyo shaqsiyaad dowlada katirsan oo shegaayo in ayaga leeyihiin guud ahaan Gaalkacyo. Full Article

 

U.S. accused of killing 22 in misdirected Somalia air strike

Waagacusub.net - An air strike in northern Somalia left as many as 22 soldiers dead overnight, local officials said on Wednesday, and one region said the United States had been duped into attacking its troops. Full Article

 

[Daawo] Sir culus Qabiilkee u dhasheen Madaxweyne Garguurte iyo Yusuf Hurdaaye

Daawo Sir culus Qabiilkee u dhasheen Madaxweyne Garguurte iyo Yusuf Hurdaaye Full Article

 

Somalia: NISA Official accused of gang-rape and kidnapping for ransom in Mogadishu

Waagacusub.net- An official from NISA was accused of targeting the innocent residents in Mogadishu. Abdifatah Shaweey kidnapped Niema Abdirahman from Hodan district in Mogadishu and took her to a private house. Full Article

 

Somali government appoints a man accused of stealing money from Qaran Expressed as deputy foreign minister

Waagacusub.net - Thousands of stakeholders of the Qaran Express shocked when they heard the news that the post of the deputy foreign minister of Somalia had been named Ahmed Ali Kadiye, who was one of those looted their money. Full Article

 


Leave a comment

  Tip

  Tip

  Tip

  Tip

  Tip


Somalia:beggar Minister and Con Artist MP

Is Minister Yariisow a government official or a beggar ?

Somalia: Government's PR Strategy Mocked As Hashtag Igu Sawir Goes Viral

Waagacusub.net - Hip Hop Artiste IlKacase Song "Igu Sawir" Goes Viral As Somalia Govt is Mocked Over Photo PR Stunts.

Child Rights Training for Journalists concluded in Mogadishu

The National Union of Somali Journalists supported by UNICEF have successfully concluded a three day training on child rights in Mogadishu on Monday.

Somalia: The diplomat with no diplomatic immunity

Under the international law, the diplomatic passport holders are granted all immunity and privilege guaranteed under diplomatic status, making it easier for them to carry out their duties without restrictions.

Breaking News: 17 reported dead in Somalia restaurant attack another hostages held

Gunmen posing as military forces held an unknown number of hostages inside a popular restaurant in Somalia's capital in an attack that left 14 people dead and began when a car bomb exploded, police and a witness said Wednesday night.

Somali President authorized killing of 7 innocent people - one Family

The statement from Somali Minister of information is not true because the Somali Government are bombing 7 innocent people who where sleep at her home in Jilib of Lower Jubba Somalia. This is the false statement from Somali Government. Full Article

 

Turkey:Joint Statement of HAK-İŞ-FESTU Bilateral Meeting

A high-level Bilateral Meeting of the Federation of Somali Trade Unions (FESTU) and the Confederation of Turkish Real Trade Unions (HAK-İŞ) took place in Ankara, Turkey, on 14-15 August 2-17. HAKIS President, Mahmut Arslan and FESTU General Secretary, Omar Faruk Osman, led the respective delegations. This was the first such comprehensive bilateral meeting. Full Article

 

Topnews:- Amisom oo hub siisay beel xasuuq ka wada Somalia ?

Waagacusub.net - Saraakiil ay ka mid yihiin Afhayeenka Amisom Jeneral Subagle oo u dhashay qabiilka Ciisaha Jibouti ee Dirta ayaa hub iyo gabaad siiyay Maleeshiyaad beesha Biyomaal u dhashay oo xasuuq baahsan kula kacay dad rayida oo u dhashay beelsha Hawiye. Full Article

 

Topnews:- Dowladda Farmaajo oo shaqaaleysiineysa Laba kun qof oo ka soo jeeda Puntland iyo Jubaland.

Waagacusub.net - Dowladda Federaalka Somalia ayaa qorsheysay in 2,000 (Laba kun) qofood oo u dhashay beelo cayiman lagu kordhiyo shaqaalaha Dowladda Federaalka iyo maamulka Gobolka Banaadir. Full Article

 

Somalia:beggar Minister and Con Artist MP

Is Minister Yariisow a government official or a beggar ? Full Article

 

Ethiopian professor writes about Ethiopia's policy of destabilizing Somalia

Ethiopian foreign policy and the Ogaden War: the shift from "containment" to "destabilization," 1977–1991 Full Article

 

Ethiopian military and political backing for sale by a corrupt officer called Gabre Part 1

The most Ethiopian corrupt military officer who is called Haile Gabre known by Somalis as General Gabre becoming extremely wealthy from the huge sums of money that he is getting from opportunistic Somali politicians who want to buy the sympathy of Addis Ababa, one of his juniors told Waagacusub anonymously. Full Article

 

Suspected Shabab Security officer elected by Somali senate.

Sunatimes.com - The vast majority of the Somali people were dismayed by the selection of Abshir Mohamed Bukhari who is well known for his radical views and unlimited support for the terrorist group Al-Shabab, a Somali based terror group that have links to Al-Qaeda and newly founded ISIS. Full Article

 

As ISIS Struggles for Influence in Somalia, al-Shabab Remains the Main Threat

The so-called Islamic State received some modest good news recently from Somalia, in what has otherwise been a dismal stretch of losses for the jihadi group. In October Full Article

 

Amid dwindling donor support, one million displaced Somali refugees grow hopeless, UN agency warns

UNHCR Special Envoy Mohamed Abdi Affey (second, right) listens to a Somali refugee in Dadaab, Kenya, who has opted to return home under a voluntary repatriation programme. Photo: UNHCR/Modesta Ndubi Full Article